Assemblée : le port d’une veste et d’une cravate n’est pas une obligation dans l’hémicycle

Politique
DirectLCI
CRAVATE OR NOT CRAVATE - La tradition de porter une veste et une cravate dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale appartient désormais au passé. Le Bureau vient d’acter la non-obligation de cette consigne jusqu’ici très largement respectée.

Ce n’était pas une règle mais une tradition. Jusqu’à présent, les députés devaient porter une veste et arborer une cravate pour pénétrer dans l’hémicycle de  l’Assemblée nationale. Par le passé, les huissiers du Palais Bourbon ont toujours veillé au respect de cette consigne tacite.


Mais depuis hier, comme l’a repéré Le Lab, cette tradition a été officiellement levée par le bureau de l’Assemblée nationale. "Sur le rapport du Président, le Bureau a rappelé qu’aucune disposition réglementaire ne fixant la tenue vestimentaire des députés, il n’y a pas lieu d’obliger les hommes au port d’une veste et d’une cravate dans l’hémicycle", peut-on lire sur le compte-rendu de la réunion du Bureau, qui s’est tenue mercredi. 


Jusqu’à présent, un certain flou entourait cette question, portée d'ailleurs par le président de l'Assemblée nationale François de Rugy lui-même. En 2008, le bureau de l’Assemblée avait rappelé "la nécessité jusque-là observée d’avoir en toutes circonstances une tenue respectueuse des lieux", sans appeler explicitement au port obligatoire de la veste et de la cravate.

Cette mise au point a été faite après que les députés de la France insoumise ont revendiqué fin juin le droit de ne pas porter de veste et de cravate dans l’hémicycle. "Il y avait des sans-culotte, il y aura maintenant des sans-cravate" avait lancé non sans ironie Jean-Luc Mélenchon.


Lors du vote pour élire le président de l’Assemblée nationale le 27 juin, le député LFI François Ruffin s’était d’ailleurs permis cet écart vestimentaire affirmant qu’il aurait "l’impression d’être un guignol" avec un cravate autour du cou. "Même dans les mariages, je n’en porte pas", avait-il confié sur LCI. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter