Attaques en France : "Ce devoir d'analyse est notre première responsabilité" affirme Sarkozy

Politique
Au lendemain de la grande manifestation, qui a rassemblé au moins 3,7 millions de personnes partout en France, le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a appelé la majorité à travailler avec l'opposition pour comprendre. "Le gouvernement et l'opposition devrait se mettre d'accord", a-t-il déclaré sur RTL.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter