Attentat à Nice : la classe politique remet en cause le rôle du pouvoir

DirectLCI
Au moins 84 personnes ont été tuées jeudi sur la Promenade des Anglais, à Nice, fauchées par un camion qui a foncé sur la foule. François Hollande s'est rendu à Nice, où il a appelé à l'unité nationale. Pourtant du côté des Républicains, et du Front national, des failles ont été pointées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter