Attentats : "Ce n'est pas les politiques qui décident l'union nationale"

Politique

L'attentat contre Charlie Hebdo "a touché à un élément identitaire de la nation", explique Stéphane Rozès, président de CAP et enseignant à Science Po et HEC. "A partir de ces attentats, c'est la nation qui donne le la".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter