Attentats : Emmanuelle Cosse a attaqué Wallerand de Saint-Just en diffamation

Politique

GROSSE COLÈRE – La candidate EELV n'a pas du tout apprécié que son adversaire FN aux élections régionales en Ile-de-France, Wallerand de Saint-Just, lui impute une "responsabilité directe à l'égard des victimes des attentats de Paris".

Elle l'avait promis, c'est chose faite. La tête de liste Europe Ecologie - Les Verts (EELV) aux régionales en Ile-de-France, Emmanuelle Cosse a déposé une plainte, que l'AFP a consultée, pour diffamation contre son rival Front national, Wallerand de Saint-Just.

"Faire de l'Ile-de-France la région de l’excellence des clandestins"

En cause, un tweet posté le 21 novembre dernier dans lequel la tête de liste FN en Ile-de-France impute à ses rivaux socialiste, Claude Bartolone, et écologiste, Emmanuelle Cosse, "une responsabilité directe à l'égard des victimes des attentats de Paris". Des propos qu'il avait tenus un peu plus tôt lors d'une réunion publique dans la capitale, et réitérés lundi en meeting dans le Val d'Oise.

Pour le candidat du parti d'extrême droite, Emmanuelle Cosse et Claude Bartolone sont responsables car ils auraient dit vouloir "faire de l’Ile-de-France la région de l’excellence des clandestins". "Quand on sait qu'au moins deux des djihadistes ont utilisé la filière des réfugiés pour pénétrer sur le territoire, on peut estimer que ces responsables politiques, quand ils parlent ainsi, ont une grande responsabilité" dans les attentats, a-t-il développé.

"il mélange la question des terroristes" et "des clandestins"

Mardi, la patronne des Verts a laissé éclater sa colère sur France Info . "Je trouve absolument incroyable que cette personne mise en examen pour fraude sur l'utilisation de fonds publics m'insulte", s'est-elle agacée, promettant de saisir la justice. "J'ai même cru voir qu'il disait qu'il fallait que j'arrête la politique. Il fait ça tout le temps".

Wallerand de Saint-Just "fait exactement ce que Daech veut faire, c'est-à-dire qu'il mélange la question des terroristes" et celle "des réfugiés", s'est-elle indignée, appelant les électeurs à se mobiliser dimanche contre le Front national.

A LIRE AUSSI
>> Si, si, Le Drian "présidera la Bretagne"... mais depuis Paris
>> Recevez les résultats des élections dans votre région dans votre boîte mail
>> Régionales 2015 : que penser des résultats diffusés par #RadioLondres ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter