Attentats : "Restreindre les libertés publiques et individuelles de certains" déclare Jacob

Politique

Ce mardi après-midi, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a pris la parole au lendemain des attentats de Paris. Ce dernier revient sur les failles du renseignement. "Nous devons la vérité aux Français", a-t-il déclaré. Avant d'ajouter, "si nous devons restreindre les libertés publiques et individuelles de certains, il faudra le faire".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter