"Au bénéfice des chrétiens d'Orient" : la classe politique contre la RATP

La RATP a refusé d'apposer la mention "au bénéfice des chrétiens d'Orient" sur une affiche pour un concert. Avec cette décision, la régie des transport d'Ile-de-France souhaite appliquer la neutralité du service public. La classe politique s'est emparée de l'affaire. C'est "un concert unanime à gauche comme à droite", explique notre spécialiste, Frédéric Delpech.
Politique

La RATP a refusé d'apposer la mention "au bénéfice des chrétiens d'Orient" sur une affiche pour un concert. Avec cette décision, la régie des transport d'Ile-de-France souhaite appliquer la neutralité du service public. La classe politique s'est emparée de l'affaire. C'est "un concert unanime à gauche comme à droite", explique notre spécialiste, Frédéric Delpech.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter