Au siège des Républicains, Woerth parle de "droite sans leader" et Fillon "serre les dents"

DirectLCI
Avec 27% des voix, l'alliance de la droite et du centre (Modem, UDI et CPNT) est arrivée deuxième du premier tour. Si François Fillon et Alain Juppé soutiennent le président des Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Pierre Raffarin sont favorables à une fusion ou à un retrait de listes. Notamment en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Mais, au siège du parti, certains n'hésitent pas à critiquer les choix de Nicolas Sarkozy. Le point avec Isabelle Marie, envoyée spéciale de TF1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter