Autoroutes: Valls repousse à 2017 une éventuelle résiliation des concessions

Autoroutes: Valls repousse à 2017 une éventuelle résiliation des concessions

CONSOMMATION - La possibilité pour l'Etat de renégocier les tarifs en vigueur sur les autoroutes a été repoussée d'une année. Le temps de réfléchir à la meilleure option.

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé, mercredi, la création début janvier d'un groupe de travail sur les autoroutes, qui sera chargé de plancher sur deux scénarios de réforme, à savoir une renégociation ou une résiliation au 1er janvier 2017 des contrats, renonçant ainsi à une éventuelle résiliation en 2016.

Ce groupe de travail examinera en outre une "proposition globale" des gestionnaires d'autoroutes, remise le 22 décembre au gouvernement, a ajouté Manuel Valls, dans un courrier au député PS Jean-Paul Chanteguet, qui avait préconisé mi-décembre une résiliation des contrats.

Parvenir à "une meilleure régulation"

Cette "première proposition globale" des sociétés d'autoroutes comprend "des avancées importantes", mais qui doivent encore être "améliorées", a estimé le Premier ministre, sans plus de détails, disant y voir "la conséquence du rapport de force instauré par le gouvernement et les parlementaires".

EN SAVOIR +>> L'autoroute bientôt moins chère pour les voitures qui polluent moins ?

Le groupe de travail devra établir des propositions, "avant toute décision du gouvernement", a encore indiqué Manuel Valls.

Le chef du gouvernement assure que l'objectif est de parvenir à "une meilleure régulation des péages afin de préserver le pouvoir d'achat des automobilistes, le rééquilibrage des profits et une participation" des concessionnaires d'autoroutes au financement des infrastructures de transport.

EN SAVOIR +    Autoroutes : Ségolène Royal souhaite "un gel des péages en 2015"

Le gouvernement mène depuis plusieurs semaines d'âpres discussions avec les sociétés d'autoroutes et avait jusqu'à ce jeudi pour décider d'une éventuelle résiliation de leurs contrats de concessions au 1er janvier 2016.

EN SAVOIR +>> Interview Nicolas Dupont Aignan : "Mettre fin à un racket organisé"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.