Avec sa phrase sur les jeunes et les milliardaires, Macron consterne la gauche

Avec sa phrase sur les jeunes et les milliardaires, Macron consterne la gauche

POLEMIQUE – Dans une interview aux Echos publiée ce mercredi, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron estime qu'il faut "des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires". A sa gauche, la sortie n'est pas passée inaperçue.

Un ministre de l’Economie d’un gouvernement de gauche qui estime qu’il faut "des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires" provoque forcément quelques crispations à sa gauche. Cette phrase vient d’Emmanuel Macron et est rapportée dans  Les Echos . Ce mercredi, le quotidien économique publie une longue interview du ministre actuellement en déplacement au salon de l’électronique à Las Vegas.

LIRE AUSSI >>  Emmanuel Macron : un ministre à Las Vegas pour promouvoir la French Tech

Une sortie du ministre bien loin de la confession faite par François Hollande, en juin 2006, où il lâchait sur un plateau télé "oui, je n'aime pas les riches, j'en conviens". Pendant la campagne présidentielle de 2012, le candidat Hollande avait en outre présenté le monde de la finance comme son ennemi. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Et Valérie Trierweiler est passé par là. Dans son livre brulot, elle reproche au président de ne pas aimer les pauvres, auxquels il aurait donné ce surnom de " sans-dent ", ce dont il s’est défendu. 

"Le rêve français, ce n'est pas forcément de devenir milliardaire”

Ce mercredi, la gauche de la gauche tombe à bras raccourcis sur cette nouvelle phrase polémique d'Emmanuel Macron, notamment Yann Galut, député PS et cofondateur du mouvement la Gauche forte.

Pierre Laurent, le patron du parti communiste français, a estimé sur France Info que "ce ne sont pas quelques milliardaires de plus qui vont nous aider à sortir de la crise".

Sur le réseau social à l’oiseau bleu, un tweet publié par Fleur Pellerin lors de la campagne de François Hollande, en mars 2012, est rapidement exhumé ; "Le rêve français, ce n'est pas forcément de devenir milliardaire” écrivait-elle alors.

Ce n'est pas la première fois que le ministre de l’Economie, en poste depuis quelques mois, suscite la controverse. Quelques jours après son arrivée à Bercy, il évoquait sur Europe 1 les ouvrières "illettrées” des abattoirs Gad, provoquant un tollé qui l'a contraint à s’excuser dans la foulée au milieu de l’Assemblée nationale .

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

Gérald Darmanin sera aux côtés des policiers qui manifesteront le 19 mai

La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.