"Avec vous, nous sommes tous Profs" : la lettre de Brigitte Macron en hommage à Samuel Paty et aux enseignants

"Avec vous, nous sommes tous Profs" : la lettre de Brigitte Macron en hommage à Samuel Paty et aux enseignants

HOMMAGE - En raison du coronavirus, Brigitte Macron ne pourra pas participer à l'hommage national rendu à Samuel Paty ce mercredi à La Sorbonne. La Première dame a tout de même tenu à saluer la mémoire de cet enseignant dans une lettre sobrement intitulée "être prof".

Des mots pour un dernier hommage. Dans une lettre empreinte d’émotions publiée ce mercredi dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, Brigitte Macron salue à sa façon la mémoire de Samuel Paty, le professeur d'histoire-géographie assassiné vendredi à Conflans-Sainte-Honorine. "Aujourd'hui avec vous nous sommes tous Profs", écrit l'épouse du chef de l'Etat qui a elle-même enseigné à Strasbourg, Amiens puis Paris. 

Cas contact d'une personne infectée par le coronavirus, la Première dame ne peut pas assister à la cérémonie organisée ce mercredi à la Sorbonne. L'ancienne prof de français a tenu à rendre hommage à l'enseignant. Et à cette vocation : "C’est transmettre et anticiper, préparer les cours avec une attention particulière, parce que chaque leçon est importante ; C’est entrer dans une classe et s’y sentir à sa juste place ; C’est repérer une lueur que l’on a pu allumer dans les yeux des élèves, c’est aussi remarquer quand ils décrochent et aller les récupérer ; C’est être heureux quand vous les avez fait réagir à ce qui vous émeut ; C’est avoir de l’ambition pour eux et leur ouvrir les portes car celles de l’esprit et de la connaissance sont infinies ; C’est développer leur esprit critique pour les rendre libres", écrit Brigitte Macron. 

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations
Vous aviez la plus haute idée de ce qu’est le métier d’enseignant."- Brigitte Macron au sujet de Samuel Paty

L'épouse d'Emmanuel Macron, dont l'entourage dit qu'elle se considère toujours comme une professeure, a aussi et surtout salué la mémoire de celui qui va recevoir, ce mercredi 21 octobre, l'hommage de la Nation depuis la cour de la Sorbonne à Paris : "Tout cela, Samuel, vous le saviez, et mieux encore, vous l'incarniez". Et de souligner "la plus haute idée de ce qu'est le métier d'enseignant" que S. Paty avait. "Votre famille nous a témoigné, au président de la République et à moi-même, de votre grande exigence et de votre extrême tolérance", rappelle la Premier dame, en concluant sa lettre par : "Aujourd'hui avec vous nous sommes tous Profs."

Vendredi 16 octobre, Samuel Paty a été froidement assassiné à proximité du collège du Bois d’Aulne (Conflans-Sainte-Honorine) dans lequel il enseignait. Son assaillant a été immédiatement abattu par les forces de l'ordre. Depuis, les autorités tentent d'établir d'éventuelles complicités dans cet attentat et de renforcer les contrôles dans la mouvance islamiste. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 nouveaux cas mardi, la barre des 50.000 morts franchie

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter