"Ayons un esprit plus citoyen" : les maires ruraux de France appellent à la vaccination obligatoire pour tous

Michel Fournier, président de l'Association des maires ruraux de France

INTERVIEW - L'Association des maires ruraux de France a appelé le Premier ministre à rendre obligatoire la vaccination pour tous. "Nous ne voyons pas cela comme une atteinte à la liberté", a expliqué son président, Michel Fournier, auprès de LCI.

Après François Bayrou, l'Association des maires ruraux de France. Consultée par le Premier ministre jeudi, elle a appelé le gouvernement à rendre obligatoire la vaccination pour tous, et pas uniquement pour certaines professions. Selon elle, le ciblage de quelques métiers entraînerait des oublis, et il y a urgence à agir alors que la quatrième vague due au variant Delta menace. LCI a interrogé son président, Michel Fournier.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Pour quelles raisons réclamez-vous la vaccination obligatoire pour tous ?

Seule la vaccination nous sortira de cette situation, d'autant plus face à l’arrivée de nouveaux variants. Nous devons éviter de vivre une rentrée difficile, de nous retrouver de nouveau confinés. Notre pays aura du mal à retrouver un équilibre économique si nous ne prenons pas des mesures à la hauteur. L’association des maires ruraux s'est prononcée unanimement en faveur de la vaccination obligatoire pour tous. Nous ne voyons pas cela comme une atteinte à la liberté, il faut que nous ayons un esprit plus citoyen, national. Aussi, nous ne voulons pas pointer du doigt une catégorie professionnelle plus qu’une autre. À bricoler et faire en fonction des métiers, nous oublierons forcément des gens en contact avec le public.

Comment contraindre les gens à se faire vacciner ?

Il faut prendre la chose à l'envers. Si les gens ne veulent pas se faire vacciner nous n'allons pas les pénaliser, mais à ce moment-là ils auront interdiction d’entrer dans tel ou tel établissement, de faire ceci ou cela. Mais est-ce plus justifié d'avoir un pass sanitaire ? La vaccination obligatoire permettrait de se débarrasser de ce document et des contrôles qui vont avec.

Ma fille a habité en Guyane, quand j’ai souhaité aller la voir, on ne m’a pas demandé si j’étais d’accord ou pas d’accord, pour prendre l’avion il fallait être vacciné (contre la fièvre jaune, ndlr). Qu’est-ce que j’ai fait ? Je me suis fait vacciner. Il faut arrêter de mettre de la liberté partout. Est-ce qu’on en a quand on conduit ? Non, on se range derrière le code de la route. 

Lire aussi

Entendez-vous les difficultés à mettre en place une telle mesure ? Quid du risque de révolte sociale ?

Nous avons eu des révoltes sociales pour d’autres choses, et nous en aurons de nouveau. Ce sont de faux arguments. N’aurions-nous pas une révolte sociale si le gouvernement décrétait un nouveau confinement ? Elle serait alors menée par les vaccinés, qui en auraient marre et demanderaient à se promener tranquillement dans la rue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : en Allemagne, un premier cas suspect de variant Omicron détecté

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.