Baisse de popularité pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe, une première depuis octobre

Politique
DirectLCI
SONDAGE - La cote de popularité d'Emmanuel Macron, qui avait connu un rebond à la fin de l'année 2017, a chuté de deux points en janvier, selon un sondage Ifop pour le JDD. La confiance envers le Premier ministre Édouard Philippe a, elle, plus lourdement chuté (moins cinq points). Une première pour l'exécutif depuis octobre dernier.

La confiance envers Emmanuel Macron s'effrite. La cote de popularité du président de la République baisse de 2 points en janvier par rapport à celle de décembre à 50% d'opinions favorables tandis que celle d'Edouard Philippe chute de cinq points à 49%, selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche

Ça reste mieux que Hollande et Sarkozy

Pour le chef de l'État, 44% des personnes interrogées se déclarent "plutôt satisfaites" tandis que 6% sont "très satisfaites". A l'inverse, 49% des sondés se montrent mécontents d'Emmanuel Macron parmi lesquels 29% de "plutôt mécontents" et 20% de "très mécontents". 1% des personnes interrogées ne se prononcent pas. 


Il s'agit de la première baisse de popularité de Macron depuis octobre 2017, selon ces indices publiés mensuellement par le JDD.  A la même période, François Hollande affichait une cote de popularité de 38% neuf mois après sa prise de fonction en 2012 et Nicolas Sarkozy de 47% à la même période après son élection en 2007.

Philippe passe sous les 50%

Pour le Premier ministre, 44% des sondés se déclarent "plutôt satisfaits" et 5% "très satisfaits". Parmi les 47% de mécontents, 31% se montrent "plutôt mécontents" et 16% "très mécontents". 4% des personnes interrogées ne se prononcent pas. C'est pour le chef du gouvernement aussi la première baisse de popularité depuis octobre dernier.

L'enquête a été menée par l'Ifop sur un échantillon de 1.947 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est égale à 1,3%.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter