Baisse des impôts en 2015 : un "petit geste" encore très flou

Baisse des impôts en 2015 : un "petit geste" encore très flou

Politique
DirectLCI
IMPÔTS - Après avoir annoncé une réduction de charges de 30 milliards d'euros pour les entreprises, l'Elysée a laissé entendre mardi qu'une baisse des impôts des ménages pourraient intervenir en 2015. Mais légère...

Mieux que "la pause fiscale". Après la baisse des charges annoncée aux entreprises , le gouvernement pourrait procéder à une réduction d'impôts pour les ménages. Reste à savoir quand... Après avoir envisagé la semaine dernière de l'avancer à 2016 , l'exécutif s'est montré encore plus ambitieux mardi, en évoquant 2015.

Pas d'emballement néanmoins, il ne s'agirait que d'un "petit geste", a précisé l'Elysée après les vœux adressés par le chef de l'Etat aux acteurs économiques. Il est bien trop tôt pour en connaître l'ampleur ou la forme qu'il pourrait prendre. Tout juste le Palais confirme-t-il que cette baisse, si elle a lieu, concernera les revenus perçus en 2014. Mercredi, les ministres du Budget et de l'Economie ont d'ailleurs tenté de calmer le jeu, en martelant que tout dépendrait de la croissance et de la réduction des dépenses.

La réduction d'impôts initialement programmée pour 2017

Jusqu'alors, le gouvernement projetait de maintenir les impôts au niveau actuel en 2015 et 2016, soit ni baisse ni augmentation, avant de les réduire en toute fin de mandat, soit en 2017, de 10 milliards d'euros. Un effort intervenant après une réduction des dépenses drastique à laquelle va être contraint l'exécutif pour maintenir l'objectif de réduction de déficit auquel il s'est engagé auprès de Bruxelles.

La baisse annoncée en 2017 devrait porter le taux de prélèvements obligatoires à 45,8%, après avoir atteint le niveau record de 46,1% cette année.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter