#BalanceTonPorc : Christine Boutin dénonce un "dégueulis d'accusations" et défend la "grivoiserie" française

#BalanceTonPorc : Christine Boutin dénonce un "dégueulis d'accusations" et défend la "grivoiserie" française

A CONTRE-COURANT - La présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate (PCD), Christine Boutin, a dénoncé ce samedi un "dégueulis d'accusations" autour du harcèlement sexuel. Estimant qu'elles risquaient d'"abîmer" les relations hommes-femmes, elle a aussi défendu la "grivoiserie" comme une composante de "l'identité française".

"Les débats actuels me passent par-dessus la tête". Christine Boutin n'a pas mâché ses mots lors d'une conférence de presse ce samedi à Rambouillet, au moment de commenter l'actualité et plus précisément le hashtag #BalanceTonPorc. 

C'est d'ailleurs à cette occasion que la pasionaria de la droite conservatrice et catholique a annoncé sa démission de son mandat de conseillère départementale des Yvelines, mettant fin ainsi à 40 ans de carrière politique.

Toute l'info sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

La grivoiserie fait partie de l'identité française et j'aime bien la grivoiserie- Christine Boutin

"Je ne pense pas que cette espèce de torrent de révélations soit nécessaire", a affirmé l'ancienne candidate à la présidentielle, évoquant donc un "dégueulis d'accusations". Pour Christine Boutin, 73 ans, il est regrettable que les femmes en viennent à  avoir des "a priori" dès qu'elles reçoivent un compliment. "La grivoiserie fait partie de l'identité française et j'aime bien la grivoiserie", a-t-elle fait valoir. Le "climat du moment" est "insupportable" et risque d'"abîmer profondément  les relations entre les hommes et les femmes", a encore jugé l'ex-ministre du Logement.

Lire aussi

En 2016 déjà, quand 17 anciennes ministres avaient dit "stop" au silence et à l'impunité autour d'histoires de harcèlement sexuel, Christine Boutin avait affirmé avoir "honte" de ses consoeurs, "qui laissent entendre que les hommes sont des obsédés".

En vidéo

Nicole Belloubet, Garde des sceaux, sur LCI : "#balancetonporc, ça va libérer la parole des femmes"

Dans la foulée de l'affaire Weinstein, du nom du producteur américain visé par une série d'accusations d'agressions sexuelles, aucun milieu social ou professionnel n'échappe depuis quelques jours à la multiplication des dénonciations de harcèlement sexuel subi par des femmes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.