Baromètre de confiance : les sympathisants LR placent Sarkozy, Baroin et Pécresse devant Wauquiez

Politique

Toute L'info sur

LR : le clash entre Laurent Wauquiez et Virginie Calmels

SONDAGE - Selon le baromètre de confiance politique Harris Interactive-Délits d'Opinion publié ce mercredi, les militants Les Républicains accordent toujours leur confiance à Nicolas Sarkozy. Avec 73%, l'ancien Président, pourtant retiré des joutes politiques, est loin devant Laurent Wauquiez, président du parti LR.

Laurent Wauquiez, élu en décembre à la tête des Républicains, n'a pas encore gagné toute confiance des sympathisants de son camp. Plus exactement, il lui faudra encore parcourir du chemin avant de détrôner son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, sur le podium de la notoriété. Et ce alors que l'ancien chef de l'Etat lui a vertement reproché d'avoir déclaré à des étudiants qu'il mettait ses ministres sur écoute lorsqu'il les recevait à l'Elysée.

En vidéo

"Cynisme", "bullshit", "injures"... Wauquiez rattrapé par ses propos sur Sarkozy, Macron et Darmanin

Selon le baromètre de confiance politique Harris Interactive-Délits d'Opinion du mois de février, publié mercredi 28 février, les sympathisants LR placent largement en tête de leurs préférences l'ancien président de la République. Nicolas Sarkozy obtient ainsi 73% (en hausse de trois points), devant son ancien ministre de l'Economie François Baroin (61%, +11), la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (50%, +4), et celui des Hauts-de-France, Xavier Bertrand (47%), pourtant parti du parti. Laurent Wauquiez, quant à lui, obtient la confiance de 46% des sympathisants LR, ce qui le met à égalité avec Alain Juppé, avec qui il est en guerre ouverte. 

Lire aussi

Juppé superstar... chez LREM

Si le maire de Bordeaux conserve la confiance d'une partie des sympathisants LR, c'est auprès des électeurs d'Emmanuel Macron qu'il est véritablement plébiscité. Alain Juppé obtient ainsi 65% chez les sympathisants LREM, devant le délégué général du mouvement Christophe Castaner (60%) et, plus surprenant, l'ancien Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve. Une tendance qui traduit encore une fois la polarisation des électeurs de centre gauche et de centre droit sur la majorité présidentielle. 

Laurent Wauquiez, de son côté, ne remporte l'adhésion que de 8% des sympathisants d'En Marche. Il obtient toutefois confiance de 30% des électeurs de Front national (+9), sans détrôner pour autant Marine Le Pen (78%) et Marion Maréchal-Le Pen (67%). 

Par ailleurs, le baromètre établit qu'Emmanuel Macron traverse un mois de février compliqué, avec une décote de trois points (49%). L'évolution est la même chez son Premier ministre Edouard Philippe, qui siégeait déjà trois points en-dessous. Les deux hommes se situent toutefois au-dessus des autres personnalités politiques du pays, que ce soit Jean-Luc Mélenchon (24%, +1), Benoît Hamon (27%, +1), Alain Juppé (36%, -3), et encore moins... Laurent Wauquiez (16%).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter