Baromètre de popularité : ça va (un tout petit peu) mieux pour Hollande, Sarkozy remonte mais reste en queue de peloton

Baromètre de popularité : ça va (un tout petit peu) mieux pour Hollande, Sarkozy remonte mais reste en queue de peloton

SONDAGE EXCLUSIF – Selon notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI, le président de la République et son Premier ministre s'offrent une très légère embellie après avoir atteint des niveaux historiquement bas. Dans l'opposition, Nicolas Sarkozy confirme sa remontée mais il reste loin derrière Alain Juppé et les autres concurrents de la primaire.

Les Français un peu moins sévères à l'approche des vacances d'été. Selon notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI, les personnalités politiques de l'exécutif comme de l'opposition s'offrent un léger regain de popularité.

Une tendance assez classique au moment des congés, selon les sondeurs, mais pas forcément parlante. En revanche, pas vraiment  d'effet Euro 2016 mesuré dans ce baromètre , réalisé juste avant la demi-finale France-Allemagne. Quelques évolutions semblent toutefois significatives.

 Le duo de l'exécutif quitte son plancher historique
François Hollande et Manuel Valls avaient atteint des records d'impopularité il y a un mois, en plein débat sur la loi Travail, et alors que la France était secouée par des manifestations. En juillet, leur action est perçue de façon légèrement plus positive, même si le score reste particulièrement faible. Le duo de l'exécutif remonte de deux points, à 18 % pour le chef de l'Etat, et à 21 % pour Manuel Valls. Rappelons qu'à son entrée à Matignon il y a deux ans, ce dernier bénéficiait de 47 % d'opinions positives. Quant à François Hollande, son prédécesseur Nicolas Sarkozy bénéficiait, au même stade de son quinquennat, de 32 % d'opinions positives.

 Macron remonte la pente
Le ministre de l’Economie parvient à enrayer la chute vertigineuse du mois de juin, qui coïncidait peu ou prou avec "l'affaire du costard" . Emmanuel Macron remonte ainsi de cinq points en juillet, ce qui fait de lui la quatrième personnalité du gouvernement, derrière Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Ségolène Royal (Ecologie).

 Juppé loin devant, Sarkozy confirme
Dans l'opposition, le classement des personnalités reste globalement le même. En tête : Alain Juppé, qui s'offre même trois points supplémentaires (49 %), devant François Bayrou (45 %) et Bruno Le Maire (40 %). A noter : la bonne dynamique de François Fillon (+ 5 points), autre candidat à la primaire de la droite, ex aequo ce mois-ci avec Bruno Le Maire.

Quant à Nicolas Sarkozy (34 %, +6 ), s'il reste en 9e position du classement, il confirme la remontée amorcée depuis le mois de mai, grâce à sa meilleure visibilité dans le cadre de ce qui s'apparente à une pré-campagne pour la primaire.

A LIRE AUSSI
>> Conseil national LR : ce projet de Nicolas Sarkozy dont ses concurrents se désolidarisent déjà

>> Sarkozy et Juppé à Londres : au fait, pour qui votent les Français de l'étranger ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Un étudiant britannique se retrouve seul à bord d'un vol entre le Royaume-Uni et la Floride

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.