Baromètre metronews : la popularité de Sarkozy au plus bas depuis 2012

Baromètre metronews : la popularité de Sarkozy au plus bas depuis 2012

DirectLCI
FAUX REBOND - Nicolas Sarkozy, leader de la droite et patron des Républicains, arrive en 12e et dernière position des personnalités de l'opposition dans notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI. En tête de peloton figurent, plus que jamais, son rival Alain Juppé, ainsi que l'outsider Bruno Le Maire.

Le "retour" politique de Nicolas Sarkozy à l'automne dernier, son élection à la présidence des Républicains (ex-UMP) et son omniprésence médiatique n'y font rien. Au fil des semaines, l'ancien président de la République subit une érosion implacable de son capital confiance. Selon notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI, le leader de la droite arrive désormais en 12e position, soit la dernière du peloton des personnalités d'opposition. En perdant 2 points en juillet, il plafonne à 30% de satisfaction, derrière la présidente du FN, Marine Le Pen (31%), elle-même en hausse de 4 points.

À LIRE AUSSI
>> Retour de Nicolas Sarkozy : les 9 affaires qui pourraient le freiner

>> Sarkozy sur Twitter : son hashtag #NSDirect dérape totalement

"Il s'agit de son taux de satisfaction le plus bas depuis 2012", observe Frédéric Micheau, directeur des études d'opinion chez OpinionWay. "On voit ici une confirmation qu'il vacille dans l'opinion depuis les élections départementales", ajoute le spécialiste, qui y voit notamment une réaction négative au ton employé par l'ancien chef de l'Etat, notamment lors de ses meetings où il use à loisir des recettes de l'humour et du show pour critiquer violemment le bilan du gouvernement socialiste. Bilan : une dizaine de points en moins dans ce baromètre depuis janvier 2015.

Juppé et Le Maire en tête

Ce qui nuit à Nicolas Sarkozy semble profiter à d'autres, et notamment à des personnalités plus consensuelles de la droite. En juillet, son rival Alain Juppé (Les Républicains), déjà en tête des personnalités d'opposition, engrange 6 points supplémentaires, à 58% d'opinions favorables. Même progression pour Bruno Le Maire, un outsider du même parti dont la popularité s'affirme au fil des semaines, devant François Bayrou (Modem) avec 46% d'opinions favorables.

Une petite consolation pour Nicolas Sarkozy dans la perspective des primaires pour 2017 : il reste populaire auprès de ses électeurs de 2012 (66%). Mais même parmi ces derniers, Bruno Le Maire (77%) et Alain Juppé (75%) lui passent devant. 

Méthodologie : sondage réalisé du 3 au 7 juillet auprès d'un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

EN SAVOIR +
>> Nicolas Sarkozy sur Bruno Le Maire : "Il finira en slip kangourou"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter