Baromètre politique : la confiance envers Emmanuel Macron chute de 8 points en avril

Emmanuel Macron, le 24 avril 2020.

SONDAGE - Selon notre baromètre Harris Interactive - Epoka pour LCI interrogeant les Français sur leur confiance dans le gouvernement, le chef de l'Etat a perdu 8 points en avril. Edouard Philippe ne perd que deux points.

A la manœuvre pour tenter de réussir le déconfinement du pays, Emmanuel Macron accuse une forte baisse de popularité en avril, selon notre dernier baromètre Harris Interactive - Epoka pour LCI. Alors que le chef de l'Etat avait vu sa cote de confiance augmenter nettement au début de la crise sanitaire, entre février et mars, il perd 8 points, à 43% de confiance, selon ce sondage publié vendredi 1er mai.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Une baisse de régime particulièrement marquée auprès des personnes âgées de plus de 65 ans, selon les résultats du baromètre, et au sein des "catégories supérieures" - un électorat habituellement plus favorable à Emmanuel Macron. Parmi les raisons de cette défiance en hausse, on trouve clairement mentionnée la gestion de la pandémie et le sentiment de flou quant à la stratégie de déconfinement présentée par le président de la République. 

Lire aussi

Edouard Philippe ne perd que 2 points

Le duo de l'exécutif n'est pas touché de la même manière par cette baisse de confiance. Edouard Philippe, qui a présenté mardi 30 avril les détails du plan de déconfinement pour le pays et s'est trouvé en première ligne dans la gestion de la crise sanitaire, ne perd que 2 points en avril, à 46% de confiance. Lui aussi avait bénéficié d'une hausse, de 10 points, entre février et mars 2020, période correspondant au début de la crise sanitaire. 

S'agissant des ministres, la confiance des Français apparaît également en baisse de 4 points en moyenne. Les ministres en première ligne dans la gestion de la crise sanitaire sont concernés : Olivier Véran (Santé) perd 4 points, de même que Bruno Le Maire, en charge de la relance économique du pays dans le contexte actuel. Les deux ministres qui accusent la plus forte baisse (- 6 points) sont Jean-Michel Blanquer (Education nationale), qui doit présenter le protocole sanitaire qui permettra la réouverture des écoles à partir du 11 mai, et Elisabeth Borne (Transports), qui pilotera la reprise des transports collectifs après le déconfinement. 

Méthodologie : enquête réalisée en ligne du 24 au 30 avril 2020 auprès d'un échantillon de 947 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 30.789 Français toujours hospitalisés, 5.893 patients en réanimation

SEPT À HUIT - Toujours remonté contre son époque, Gérard Lanvin met ses maux en chanson

Covid-19 : la Guadeloupe serre la vis face à une recrudescence du nombre de cas

Covid-19 : les premiers signes d'un ralentissement de l'épidémie ?

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Lire et commenter