Bernard Cazeneuve à l'été 2015 : "Moi Premier ministre, ça n'existe pas ! C'est de la tarabistouille ! "

Politique

Toute L'info sur

Bernard Cazeneuve Premier ministre

ARCHIVES - Candidat à l'élection présidentielle, Manuel Valls a remis sa démission ce mardi 6 décembre. Bernard Cazeneuve a ainsi été nommé à sa place Premier ministre, une fonction dont il ne rêvait pas forcément, comme pourrait le laisser croire une de ses déclarations de 2015.

Après la démission de Manuel Valls, candidat à l'élection présidentielle, Bernard Cazeneuve  se voit nommé à la tête du gouvernement. Premier ministre, une fonction dont beaucoup rêveraient... mais pas forcément le principal intéressé. A peine nommé à la place de Manuel Valls, une archive du Point datant de septembre 2015 révèle l'opinion toute personnelle que se faisait Bernard Cazeneuve sur cette fonction. "Moi Premier ministre, ça n'existe pas", s'étranglait-il. Et de conclure ce démenti par un très original : "C'est de la tarabistouille."

A l'époque, la proximité entre le ministre, grand amateur de formules baroques, et le président François Hollande s'était fait remarquer au sein de la classe politique. Un rapprochement qui avait nourri une certaine inquiétude parmi les proches de Manuel Valls. "Si j’étais Valls, j’aurais peur. Un ouistiti pareil peut être le prochain Premier ministre" s'était amusé, en privé, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, comme le rapporte Le Monde. "De la tarabistouille" avait curieusement réagi l'intéressé. 

Lire aussi

    Toujours selon Le Point, le nom de Bernard Cazeneuve avait déjà été évoqué en avril 2014, après le départ de Jean-Marc Ayrault du gouvernement. "Tu veux faire tous les ministères en cinq ans, eh bien voilà" aurait plaisanté François Hollande. Avant d'être propulsé Premier ministre, Bernard Cazeneuve avait déjà occupé les postes de ministre délégué aux Affaires européennes et au Budget, avant d'être ministre de l'Intérieur... jusqu'à ce jour. 

    En vidéo

    JT 20H – Bernard Cazeneuve, un socialiste rigoureux à Matignon

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter