Bernard Cazeneuve : "La violence routière n'est pas une fatalité"

Bernard Cazeneuve : "La violence routière n'est pas une fatalité"
Politique

Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches au lendemain de la présentation des chiffres de juillet 2015 de la sécurité routière, révélant une augmentation de 19,2% du nombre du tués sur les routes de France par rapport à juillet 2014.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent