Bernie Sanders mouche Hillary Clinton en publiant son avis d'imposition

Bernie Sanders mouche Hillary Clinton en publiant son avis d'imposition

ETATS-UNIS - Comme il l'avait publiquement assuré lors du débat de jeudi contre son adversaire Hillary Clinton, Bernie Sanders, candidat à la Maison Blanche, a publié son avis d'imposition assurant qu'il demeurait "l'un des élus les plus pauvres du Sénat des Etats-Unis".

"Vous l'aurez", avait-il assuré. Comme promis à Hillary Clinton lors du débat houleux de jeudi soir, Bernie Sanders a publié son avis d'imposition dévoilant en toute transparence le montant de ses revenus annuels.

Selon ce document, le candidat à la Maison Blanche et sa femme ont payé 27 653 dollars d'impôts fédéraux sur le revenu en 2014, soit un taux de 13,5%, après avoir déclaré 205 271 dollars de revenus et effectué des dons à hauteur de 8 350 dollars. "C'est un avis d'impôts très ennuyeux", a-t-il déclaré dénonçant les inégalités de revenus aux Etats-Unis. "Pas de grosses sommes pour des discours, pas de grands investissements. Malheureusement, malheureusement, je demeure l'un des élus les plus pauvres du Sénat des Etats-Unis".

A LIRE AUSSI >> Résultats des primaires démocrates : Notre carte interactive

Un débat houleux 

Hillary Clinton et Bernie Sanders se sont violemment affrontés jeudi soir dans un débat à haut risque cinq jours avant les élections primaires de New York. Le sénateur du Vermont a affirmé d'entrée de jeu que son adversaire "manquait du genre de jugement dont nous avons besoin, pour être le genre de président dont nous avons besoin". Il a rappelé qu'elle avait voté pour la guerre en Irak, pour des accords commerciaux "désastreux", et dénoncé le fait qu'un de ses super-pac (comité d'action politique qui finance les campagnes) ait reçu des millions de Wall Street.

A LIRE AUSSI >> Présidentielle US 2016 : que vaut la candidature d'Hillary Clinton ?

"Les New-Yorkais ont voté deux fois pour que je sois leur sénatrice", a-t-elle riposté. "Le président Obama a fait suffisamment confiance à mon jugement pour me demander d'être sa secrétaire d'Etat", a-t-elle ajouté, avant de rappeler que dans une récente interview Bernie Saners avait eu du mal à "répondre à des questions" sur un objectif clé de son programme, le démantèlement des grandes banques, et sur des points de politique étrangère.

La finance : cet éternel désaccord

Durant le débat, les deux démocrates se sont affrontés sur l'économie, le réchauffement climatique, le gaz de schiste, le contrôle des armes, le salaire minimum, l'université gratuite voulue par Bernie Sanders, l'assurance maladie, la politique étrangère. Ce dernier, qui dénonce le fonctionnement de la finance au détriment de l'économie réelle, s'est également moqué des liens d'Hillary Clinton avec Wall Street et de son insistance à dire qu'elle était montée au créneau contre les grosses banques quand elle était sénatrice.

NOTRE SERIE US : TOUS LES EPISODES
>>  Connaissez-vous ces dix anecdotes présidentielles ?
>>  Qui sont les présidents sur le mont Rushmore et pourquoi eux ?
>>  Pourquoi le bureau ovale est-il ovale ?
>>  Qui sont les présidents sur les billets de banque et pourquoi eux ? >> Pourquoi la Maison blanche est-elle... blanche ?
>>  Le président US est-il toujours l'homme le plus puissant du monde ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.