Bono et Rihanna à l'Élysée : les people vont défiler avec Macron cette semaine

Bono et Rihanna à l'Élysée : les people vont défiler avec Macron cette semaine
Politique

BLING BLING - L'Élysée a annoncé que la chanteuse Rihanna serait reçue à l'Élysée mercredi 26 juillet pour parler de son action humanitaire avec Emmanuel Macron. Fin juin, la chanteuse avait interpellé le président sur Twitter. Et dès ce lundi, c'est le leader de U2 qui viendra discuter de son ONG One.

Après avoir pesé dans des tenues dignes de Top Gun et d'A la poursuite d'octobre rouge, Emmanuel Macron continue son bonhomme de chemin dans les clins d'oeil à la pop culture anglo-saxonne. Le chef de l'Etat recevra ce lundi 24 juillet à 17h le leader du groupe irlandais U2 (qui sera en concert au Stade de France mardi et mercredi), à la tête de l'ONG One, a annoncé samedi le Palais, en dévoilant l'agenda présidentiel.. Les deux hommes s'étaient croisés lors des cérémonies en hommage aux victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet dernier. Même lieu, même horaire pour Rihanna qui est attendue sur le perron mercredi 26 juillet. La chanteuse est reçue en tant que fondatrice de l'organisation humanitaire Clara Lionel Foundation. 

Lire aussi

Le 24 juin, la chanteuse originaire de la Barbade, star du R&B, avait interpellé sur Twitter le nouveau Président français en lui demandant si la France allait "s'engager pour le Fonds pour l'Education", dont elle est l'ambassadrice.

Rihanna, qui est l'ambassadrice depuis 2016 du Partenariat mondial pour l'éducation, association destinée à permettre l'accès à l'éducation aux enfants des pays en voie de développement, a notamment fait la même démarche auprès du président argentin Mauricio Macri, du Premier ministre canadien Justin Trudeau et la chancellière allemande Angela Merkel.

Il y a un an, la célèbre artiste avait déjà interpellé François Hollande, alors président de la République, qui lui avait répondu, également sur Twitter.

"Chère @Rihanna, merci pour votre engagement. Vous allez recevoir ma réponse détaillée. En effet, l'éducation est la première priorité", avait tweeté l'ancien président de la République, François Hollande.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

EN DIRECT - Covid-19 : le président du Conseil scientifique évoque "100.000 cas par jour" en France

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent