Les propos de Macron sur GM&S en disent long sur son appartenance à "l’aristocratie technocratique", selon Cambadélis

Politique
DirectLCI
BAD BUZZ - L’ex-Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, n’a guère apprécié la dernière sortie polémique d’Emmanuel Macron. Néanmoins, ils trahissent selon lui "l’univers culturel du président de la République".

Après "les illettrés de Gad", "les gens qui ne sont rien" ou encore les "fainéants", Emmanuel Macron suscite une nouvelle fois la polémique en raison d’une petite phrase prononcée mercredi soir lors d’un déplacement en Corrèze. Alors que des salariés de GM&S manifestaient non loin, le président discute avec le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, et lance :

Il y en a certains qui, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'il y a des postes Emmanuel Macron

Invité sur LCI ce jeudi, l’ancien patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, estime que ces propos disent "beaucoup de l'univers culturel du président de la République" qui appartient selon lui à "l’aristocratie technocratique". Le socialiste qui n’a désormais plus aucun mandat depuis sa défaite aux législatives n’y voit rien d’autre que "des propos classiques de droite qu’on entend tout le temps dans les cénacles de droite". 

Même si Jean-Christophe Cambadélis veut croire qu’il s’agit de "propos volés" qu’Emmanuel Macron n’aurait jamais prononcés s’il avait repéré la caméra qui le filmait, ils trahissent tout de même "cette attitude classique des hauts-fonctionnaires, en plus banquier, qui regardent en surplomb le monde salarié", conclut l'ancien député PS, qui prévoit désormais de fonder un cabinet de conseils.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter