Budget 2019 présenté ce lundi : Macron promet une baisse d’impôts de 6 milliards d’euros, "du jamais vu depuis 10 ans"

Politique
DirectLCI
POUVOIR D’ACHAT - Le projet de loi de finances est présenté ce lundi en Conseil des ministres. Emmanuel Macron a annoncé lui-même à des députés de la commission des finances qu'il se solderait par une baisse d'impôts de 6 milliards d'euros pour les ménages. Voici comment.

Emmanuel Macron l'a annoncé lui-même. Et le chiffre devrait être repris plutôt deux fois qu'une par les membres du gouvernement et les députés de LaREM dans les prochains jours : les impôts des ménages seront allégés de 6 milliards d’euros en 2019, selon les calculs de l’exécutif révélés ce samedi Les Echos et confirmés à LCI. "Il n'y a pas eu de baisses d'impôts de cette ampleur depuis au moins dix ans en France", s’enorgueillit une source gouvernementale citée par le quotidien économique.

6 milliards ou 3,5 milliards ?

Ce montant est obtenu principalement grâce à la baisse de la taxe d’habitation pour 80% des Français (3,8 milliards d’euros)  et la suppression des cotisations salariales pour les actifs (4 milliards). S’y ajoutent la baisse de la CSG pour 300.000 retraités modestes (300 millions) et l’exonération de cotisations sur les heures supplémentaires (600 millions). Des baisses qui compensent la hausse de la fiscalité énergétique, dont les prix des carburants à la pompe, (1,9 milliard) et l'augmentation du prix du paquet de cigarettes (400 millions).

Ce chiffre de 6 milliards, qui a été communiqué par le chef de l’État lui-même vendredi aux députés LaREM membres de la Commission des finances, est toutefois contesté par l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Cet organisme indépendant de recherche, de prévision et d'évaluation des politiques publiques a en effet publié une étude vendredi qui évalue à 3,5 milliards d’euros la baisse d’impôts en 2019. Car son calcul, jugé "plus complet" par Les Echos, tient compte des mesures du gouvernement sur les prestations sociales (allocations familiales, APL, pensions).

En vidéo

Pouvoir d'achat : tous plus riches en 2019 ?

Réponse en tout cas ce lundi matin après la présentation officielle en Conseil des ministres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter