Bygmalion : la repentance de Lavrilleux a-t-elle convaincu ?

DirectLCI
En changeant totalement sa ligne de défense dans l'affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux apparaît comme le premier fusible de Jean-François Copé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter