Bygmalion : soupçons de surfacturation à l'UMP

DirectLCI
Le journal Libération a révélé de nouveaux soupçons de surfacturation dans les comptes de l'UMP. En 2012, près de 20 millions d'euros auraient été versés à Bygmalion, agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé, pour des évènements dont la tenue reste obscure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter