"C'est mon souhait" : le général François Lecointre explique pourquoi il quitte ses fonctions

"C'est mon souhait" : le général François Lecointre explique pourquoi il quitte ses fonctions

ARMÉES - Alors que l'Élysée a annoncé sa démission en milieu de journée, le général Lecointre, chef d'état-major des armées, a assuré sur LCI qu'il s'agissait d'un choix personnel, en aucun cas guidé par une mésentente avec le chef de l'État.

"J’ai demandé au président de la République de bien vouloir me laisser partir", "c'est mon souhait". Invité du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, le général François Lecointre, chef d'état-major des armées, a expliqué pourquoi il quittait ses fonctions. Sa démission avait été annoncée par l'Élysée quelques secondes avant le début de l'émission politique à laquelle il était invité. "Ça fait longtemps que je considérais qu’il fallait que je fasse un mandat limité dans le temps", a-t-il déclaré.

Il a estimé important "d’éviter qu’il y ait une politisation du chef d’état-major des armées", et donc ne souhaitait pas quitter ses fonctions à la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. "Je ne souhaitais pas qu’un chef d’état-major des armées soit associé à un politique. Je pense qu’il faut éviter qu’on pense qu’un chef d'état-major soit choisi pour ses opinions politiques", a ajouté le général Lecointre, précisant qu'il n'était "pas au service d'Emmanuel Macron" mais "du président de la République".

Toute l'info sur

Le Grand Jury

"L’autre raison de ce tuilage c’est qu’il garantit une continuité. (…) Je pense qu’il est bon que mon successeur puisse assurer la continuité, ou une rupture de continuité si un futur Président décide d’orientations différentes" en 2022.

"Il n'y a pas de désaccord"

Le général François Lecointre a réfuté les rumeurs de mésentente ou fort désaccord avec le chef de l'État pour justifier sa décision, alors que ce dernier vient d'annoncer, après plus de huit ans d'engagement massif, une réduction de la présence militaire française du Sahel. "Il n’y a pas de désaccord, il peut y avoir une vision qui fasse que le chef militaire que je suis considère que telle ou telle orientation nuise à nos succès tactiques", a-t-il expliqué.

Le chef d'état-major des armées quittera ses fonctions après le 14 juillet. Il sera remplacé par l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Thierry Burkhard. Le général Lecointre avait succédé en juillet 2017 à Pierre de Villiers, qui avait démissionné avec fracas sur fond de coupes budgétaires abruptes et de réformes au pas de charge. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Trois choses à savoir sur Novavax, le nouveau vaccin dont vous entendrez bientôt parler

EN DIRECT - Covid-19 : Londres supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés venant de France métropolitaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

The Offspring se sépare de son batteur qui ne s’est pas fait vacciner pour raisons médicales

Catalogne : un Français recherché pour avoir jeté un mégot depuis la fenêtre de sa voiture

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.