Cambadélis : "Marine Le Pen n'a pas tué le père, elle l'a bâillonné"

Cambadélis : "Marine Le Pen n'a pas tué le père, elle l'a bâillonné"

Le premier secrétaire du Parti Socialiste a évoqué le Front National dans son discours de clôture au congrès de Poitiers dimanche. Selon lui, Marine Le Pen est en quête de "présidentiabilité" et "a bâillonné le père", à défaut de l'avoir tué. Il insiste également sur la responsabilité des Français à stopper le parti d'extrême droite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 17 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.