Cambadélis : "nous n'avons plus le monopole des coeurs"

DirectLCI
Jean-Christophe Cambadélis, au congrès du Parti Socialiste à Poitier s'exprime sur le déclin de la gauche, "nous n'avons plus le monopole des coeurs et de l'esprit" et ajoute "c'est ainsi que nous avons perdu la bataille culturelle".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter