Candidats malheureux à la présidence de LR, Maël de Calan et Florence Portelli rejoignent Valérie Pécresse

Candidats malheureux à la présidence de LR, Maël de Calan et Florence Portelli rejoignent Valérie Pécresse

FRACTURE - Un "contre-parti" s'organise au sein de LR. Plusieurs personnalités ont en effet rejoint le mouvement de Valérie Pécresse, Libres ! Parmi les nouvelles recrues, on compte Maël de Calan et Florence Portelli, anciens prétendants à la présidence du parti.

Les courants qui composent Les Républicains semblent de plus en plus contraires En lancant en septembre dernier son mouvement Libres !, Valérie Pécresse s'était fixée un objectif : proposer une vision opposée à celle de Laurent Wauquiez, le patron du parti. Mais pour cela, elle a besoin de soutiens. Elle peut dorénavant compter sur Maël de Calan et Florence Portelli, candidats malheureux à l’élection de la présidence des LR.  L’ancien porte-parole d’Alain Juppé devient vice-président du mouvement, il sera en charge du projet, épaulé par Patrick Stefanini, ancien directeur de campagne de François Fillon. La maire de Taverny (Val-d'Oise) est quant à elle nommée secrétaire générale en charge "de l'organisation et du maillage territorial". 

"Je crois qu'une autre façon de faire de la politique est possible", a-t-elle annoncé dans un post Facebook posté ce samedi. "Rejoindre Libres !, c'est rejoindre le laboratoire d'une droite renouvelée, qui ne craint pas le débat d'idées mais qui l'encourage car c'est ainsi que naissent les propositions nouvelles", avance celle qui souhaite "une droite à visage humain", " qui a à cœur de résorber les fractures sociales et territoriales ".

L’ancienne porte-parole de François Fillon avait recueilli 16,11% des voix face à Laurent Wauquiez, Maël de Calan, 9,25%. Tous deux ont récemment protesté contre une représentation jugée trop faible de leurs proches dans les nouvelles instances de LR, dans lesquelles ils ont décidé de ne pas siéger.

Valérie Pécresse s’est réjouie de voir son mouvement, associé de LR, prendre de l’ampleur. "La composition de l'équipe dirigeante balaie complètement la primaire de 2016. Il y a des Juppéistes, des Sarkozystes, des Fillonistes, des Copéistes, des Lemairistes. La grille de lecture n'est plus celle des anciennes écuries", a-t-elle indiqué à L'Opinion. 

Dans la direction de Libres !, on compte également  le député des Alpes-Maritimes Eric Pauget, le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi et la maire de Montceau-les-Mines Marie-Claude Jarrot, respectivement chargés des relations avec les députés, sénateurs et les maires. L'ancien ministre Dominique Bussereau, qui s'est récemment mis "en congé" de LR, devient quant à lui "conseiller spécial" de Mme Pécresse. Le combat des "deux droites" a bel et bien démarré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.