Carlos Ghosn : sur LCI, Bruno Le Maire demande la désignation d'un successeur à la tête de Renault

Politique

Toute L'info sur

Carlos Ghosn : l’ex-patron de Renault rattrapé par les affaires

RENAULT - Le ministre de l'Economie, invité ce mercredi sur LCI, a annoncé que la France, en tant qu'actionnaire de référence de Renault, demande la désignation d'un successeur à Carlos Ghosn.

Ce mercredi sur LCI, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a demandé la convocation d'un conseil d'administration de Renault "dans les prochains jours" en vue du remplacement de son PDG, Carlos Ghosn, toujours en détention au Japon. 

"J'ai toujours indiqué que si Carlos Ghosn devait être durablement empêché, nous devrions passer à une nouvelle étape. Nous y sommes, a indiqué Bruno Le Maire. Le gouvernement souhaite désormais que le Conseil d'administration désigne une nouvelle gouvernance pérenne pour Renault". 

Plusieurs émissaires du gouvernement français dépêchés à Tokyo devaient s'entretenir ce mercredi avec des protagonistes du dossier Renault-Nissan, pouvant augurer d'une accélération du calendrier pour la succession de Carlos Ghosn à la tête du groupe automobile français.

La délégation française "est sur place pour parler de l'avenir de l'alliance entre Renault et Nissan, et c'est normal dans le contexte que nous connaissons", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, à l'issue du Conseil des ministres.

Lire aussi

Carlos Ghosn, mis en examen notamment pour abus de confiance, a vu sa demande de libération sous caution de nouveau rejetée mardi et pourrait rester des mois en prison, ce qui rendrait difficile son maintien à la tête de Renault dont il est toujours PDG.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter