11 personnalités qui vont marquer la rentrée 2016

Politique

A SUIVRE - Hommes et femmes politiques, sportifs, artistes... Plusieurs personnalités vont faire l'actualité des prochains mois. Tour d'horizon.

1/10Cette fois-ci, c'est la bonne. Emmanuel Macron a annoncé mardi qu'il quittait ses fonctions de ministre de l'Economie. Une démission pressentie depuis plusieurs mois, avec le lancement de son mouvement "En Marche!". Désormais libre, l'ex-ministre peut se dévouer totalement à son ambition présidentielle et "entamer une nouvelle étape de son combat". Un véritable coup de poignard pour François Hollande qui avait promu cet ancien banquier de chez Rothschild envers et contre l'aile gauche de son parti. Partisan d'une ligne sociale-libérale décriée à gauche et désormais sans appareil pour le soutenir, Emmanuel Macron devrait animer le débat politique ces prochains mois.

ROMAIN PERROCHEAU / AFP

2/10Le président de la République va devoir choisir. François Hollande s’est donné le temps de la réflexion, jusqu’au mois de décembre, pour faire part de ses intentions concernant la présidentielle de 2017. S’il décide de briguer un deuxième mandat, il pourrait alors passer par l’épreuve de la primaire interne du PS, prévue en janvier. Car, depuis plusieurs semaines, les candidatures hostiles à l’action du président se multiplient au sein même du parti. Le chef de l'Etat devra alors se confronter aux frondeurs Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, tout en surveillant la progression de son désormais ex-ministre de l’Economie, Emmanuel Macron.

GONZALO FUENTES / POOL / AFP

3/10Il avait promis qu'on ne l'y reprendrait plus mais, selon lui, les circonstances exigent son retour. L'ancien chef de l'Etat a officialisé la semaine dernière, dans un livre-programme ("Tout pour la France"), sa candidature à la primaire de la droite et du centre, prélude à l'élection présidentielle de 2017. Bien que mis en examen dans les affaires Bettencourt et Bygmalion, Nicolas Sarkozy n'en demeure pas moins un prétendant sérieux à la victoire. Ne lui reste qu'à batte ses rivaux, Alain Juppé en tête.

ERIC PIERMONT / AFP

4/10Si les jeux sont loin d'être faits, la tendance est à l'optimisme du côté des démocrates. Si elle ne suscite pas une adhésion populaire sur sa candidature, Hillary Clinton profite à plein des multiples faux-pas de son rival républicain Donald Trump pour s'élever chaque jour un peu plus dans les sondages qui la donnent victorieuse. Soutenue par un Barack Obama en fin de mandat, l'ancienne First Lady pourrait devenir la première présidente des Etats-Unis.
5/10Les citoyens américains se rendront aux urnes le mardi 8 novembre pour élire leur 45e président. Bien que distancé dans les sondages, Donald Trump, candidat inattendu du camp républicain, n’a pas dit son dernier mot. Axant sa campagne sur le rejet de l’establishment politique et n’hésitant pas à multiplier les déclarations chocs, le milliardaire a su parler à un électorat sensible à ses arguments. Les électeurs indécis pourront se forger leur opinion sur les capacités du milliardaire à diriger les Etats-Unis lors des trois débats qui l'opposeront à sa rivale Hillary Clinton d’ici à l’élection. Le premier est prévu le 26 septembre.
6/10Le PDG d'Apple Tim Cook présentera le nouveau téléphone de la gamme iPhone, l'iPhone 7, mercredi 7 septembre. L'appareil doit relancer les ventes d'Apple en perte de vitesse dans ce secteur. Une présentation qui se déroulera dans un contexte particulier puisque que la marque à la pomme a été condamnée par la Commission européenne (CE), le 30 août, à rembourser plus de 13 milliards d’euros à l’Irlande. "La Commission européenne a conclu que l'Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pour un montant de 13 milliards d'euros (...) L'Irlande doit maintenant récupérer les impôts impayés par Apple sur son territoire entre 2003 et 2014, à savoir 13 milliards d'euros, plus les intérêts", a écrit la CE dans un communiqué. Apple a fait appel de la décision.

ASTRID STAWIARZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

7/10Cinq ans qu’il n’avait plus mis les pieds dans l'Hexagone. Âgé de 81 ans, le Dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains, sera en visite en France du 12 au 18 septembre dans le cadre d’une série de rencontres. Accueilli à Paris puis à Strasbourg, le prix Nobel de la Paix participera à plusieurs conférences afin de promouvoir la culture tibétaine et le dialogue inter-religieux.

CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

8/10Neuf ans après sa dernière tournée, "le phénix" sera de retour sur scène pour une série de concerts dont le coup d’envoi sera donné le 1er octobre à Evry (Essonne). Cinquante-cinq dates durant lesquelles le chanteur de 63 ans reprendra les tubes les plus emblématiques de son répertoire ainsi que des chansons de son nouvel album ("Renaud -Toujours debout -") sorti en avril dernier. Le chanteur a également annoncé pour cet automne la sortie d’un disque pour enfant "plein de gros mots" selon ses dires.

GUILLAUME SOUVANT / AFP

9/10Pour continuer à "rêver plus grand", le Paris Saint-Germain s'est offert les services d'Unai Emery. Triple vainqueur de l’Europa League et considéré comme un fin technicien, le nouvel entraîneur du PSG est sensé faire franchir un palier au club en Ligue des Champions, compétition où les performances de ses hommes seront scrutées avec attention. Le Basque est encore en rodage en championnat comme en témoigne la première défaite des siens de la saison face à Monaco (1-3) le week-end dernier. Une nouvelle contre-performance et son crédit pourrait rapidement s’éroder.

PATRICK KOVARIK / AFP

10/10Déjà capitaine des Bleus à deux reprises dans sa carrière, Yannick Noah a repris les rênes de l’équipe de France de Coupe Davis l’an dernier. Après avoir battu le Canada et la République tchèque, les Tricolores affronteront la Croatie à Zadar du 16 au 18 septembre, espérant poursuivre leur route vers un trophée qui échappe aux Mousquetaires depuis 2001. 

XAVIER LEOTY / AFP

Sur le même sujet

Et aussi