Cette photo prise à Lourdes montre-t-elle Emmanuel Macron en train de prier ?

Cette salutation à des pèlerins a été présentée comme un geste religieux par certaines personnes n'ayant pas assisté à la scène.

DÉTOURNEMENT - Le député LFI Adrien Quatennens a attaqué Emmanuel Macron, photographié à Lourdes dans une position évoquant une prière. L'auteur du cliché indique pourtant qu'il ne s'agissait que d'un salut à la foule.

Du passage d'Emmanuel Macron à Lourdes, Adrien Quatennens a retenu une image. Le député de La France Insoumise a commenté sur son compte Twitter un cliché du président de la République, mains jointes comme pour effectuer une prière. Un geste que le proche de Jean-Luc Mélenchon a assimilé sans tarder à un geste religieux, étant donné le lieu où il a été réalisé, et qui a eu le don de l'énerver.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

"Vous imaginez le président de la République à genoux sur un tapis tourné vers La Mecque ?", a lancé Adrien Quatennens. "Quand, dans le débat politique et médiatique, la laïcité se confond avec les obsessions contre les musulmans et la police du vêtement, à la fin, il n’y a plus de laïcité du tout...", a poursuivi l'élu du Nord. Une indignation qui n'a toutefois pas lieu d'être puisque le photographe qui a capturé cet instant explique clairement qu'il s'agissait d'une manière de saluer la foule.

Une légende explicite

Repris par plusieurs médias, ce cliché est attribué à un photographe de l'Agence France Presse (AFP), Ludovic Marin. Pour en savoir plus, il est intéressant de consulter la base de photos de l'agence, où l'on retrouve rapidement celle montrant Emmanuel Macron les mains jointes. La date et l'auteur sont indiqués, mais l'on peut également trouver une légende, nous précisant le contexte.

"Le président français Emmanuel Macron salue les pèlerins lors de sa visite au sanctuaire catholique de Notre Dame de Lourdes", lit-on, sans qu'il soit fait mention de la moindre connotation religieuse d'un tel geste. Pour en avoir le cœur net et devant le début de polémique qui commençait à poindre, des internautes ont sollicité le photographe Ludovic Marin pour qu'il décrive le contexte entourant l'image.

Lire aussi

Via ses réseaux sociaux, il a ainsi complété la légende fournie sur le site de l'AFP, et indiqué que "le président de la République se trouvait au sanctuaire de Lourdes et rencontrait les pèlerins présents qui souhaitaient le croiser". Certains d'entre eux, "à une fenêtre au-dessus de moi", ajoute-t-il, "l’ont interpellé et salué. Il les a regardés, salués et remerciés par ce geste". En période d'épidémie, les contacts physiques étant réduits à leur strict minimum, il est courant d'observer des salutations similaires. Il s'agit d'ailleurs d'une gestuelle habituelle en Asie : il évoque le "namasté" indien autant que le "wai" pratiqué notamment en Thaïlande.

Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron est photographié dans cette posture. Des clichés le montrent notamment en train de saluer de la sorte le Prince Charles lors d'un déplacement à Londres, en juin 2020. Le fait que l'on puisse voir dans le cadre son interlocuteur ne laisse aucune place à une mauvaise interprétation.

 Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Trois choses à savoir sur Novavax, le nouveau vaccin dont vous entendrez bientôt parler

EN DIRECT - Covid-19 : Londres supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés venant de France métropolitaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

Catalogne : un Français recherché pour avoir jeté un mégot depuis la fenêtre de sa voiture

The Offspring se sépare de son batteur qui ne s’est pas fait vacciner pour raisons médicales

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.