CGT "terroriste" : pour Robert Hue, Pierre Gattaz a parlé comme on le faisait sous Vichy

Politique

DÉCLARATIONS - Invité sur le plateau d'Itélé le 30 mai, Robert Hue a réagi aux attaques de Pierre Gattaz à l'encontre de la CGT. L'ancien candidat du Parti communiste à la présidentielle estime qu'il s'agit d'un "scandale", rejoignant ainsi l'avis de plusieurs politiciens.

Les propos de Pierre Gattaz sur la CGT ne sont pas passés inaperçus. De nombreux politiciens parmi lesquels Pascal Cherki et Jean-Luc Mélenchon ont réagi aux déclarations du président du Medef, qui, dans une interview accordée au Monde, comparait les méthodes du syndicat majoritaire à celles d'une "dictature stalinienne" et des "minorités" d’opposants à la loi Travail à des "terroristes".

"C'est un scandale, c’est honteux"

Pour Robert Hue, invité sur le plateau de Galzi jusqu’à Minuit sur i>Ttélé le 30 mai, "c'est un scandale, c’est honteux". Le président du mouvement des progressistes a fait le lien entre les attaques de Pierre Gattaz et "Vichy" : "La dernière fois qu’un patron a parlé de la CGT en disant 'terroristes', c’était sous Vichy", a-t-il déclaré. "La CGT elle était avec le général de Gaulle et les communistes dans la Résistance. La bataille du rail, il a oublié ça ? On peut être d’accord ou pas avec la CGT mais il est inacceptable en cette période où le mot terroriste est connoté…. C’est une honte".

Selon lui, le patron des patrons chercherait simplement à "diaboliser" la CGT parce qu’elle mène "une bataille dure" visant à répondre à "un immense émoi de l’opinion". Robert Hue appelle même à la suspension des discussions parlementaires pour conduire le gouvernement à négocier avec les syndicats.

Invité à son tour sur le plateau d'i>Télé ce mardi matin, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), a également estimé que les propos de Pierre Gattaz étaient "scandaleux".

EN SAVOIR  +
>> Quand Gattaz compare les méthodes de la CGT à une "dictature stalinienne"

>> Loi Travail : Pierre Gattaz et Jean-Claude Mailly plaident leur cause respective
>>  Loi Travail : qu'a dit Manuel Valls aux syndicats lorsqu'il les a appelés

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter