Gérald Darmanin annonce l'augmentation du chèque énergie et son extension à certains Français imposables

Politique
DirectLCI
ÉNERGIE - Invité politique de LCI ce mardi matin, Gérald Darmanin a évoqué le cas du chèque énergie, mis en place au niveau national depuis le début de l'année. Le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé l'augmentation de son montant, "de 150 à 200 euros" et son intention de l'élargir à d'autres Français.

Ce mardi matin, sur Europe 1, le président de la République Emmanuel Macron a abordé la thématique de l'énergie lors d'un entretien accordé à Nikos Aliagas. Le chef de l'Etat a notamment indiqué vouloir améliorer le chèque énergie : "Il faut qu’on regarde comment améliorer le chèque énergie, parce qu’on ne peut pas laisser les gens, alors que l’hiver commence, dans une situation où leur pouvoir d’achat ne leur permet pas de se chauffer dignement." 


"Je souhaite qu’on accompagne les collectivités qui ont été les plus intelligentes, les plus novatrices et il faut aider les concitoyens les plus modestes qui n’ont pas le choix" a-t-il ajouté. Avant sa généralisation au niveau national en 2018, le chèque énergie avait été expérimenté en 2016 et 2017 dans 4 départements français, à savoir l'Ardèche, l'Aveyron, les Côtes d'Armor et le Pas-de-Calais.

Il faut l’augmenter de 150 euros à 200 euros et peut-être l’élargir à d’autres personnes.Gérald Darmanin sur LCI.

En réaction, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, invité politique de LCI ce mardi matin, est revenu sur ce chèque énergie : "Aujourd’hui il existe, pour tous ceux qui ne payent pas d’impôt sur le revenu, un chèque énergie qui remplace les tarifs sociaux de l’électricité. C’est 150 euros que nous versons automatiquement à tous les Français qui ne payent pas d’impôt sur le revenu."

"Il faut d’abord simplifier ce chèque, c’est ce que nous allons faire pour éviter à ces 560.000 personnes qui ne les encaissent pas. Il faut l’augmenter de 150 euros à 200 euros et il faut peut-être l’élargir à d’autres personnes", a poursuivi Gérald Darmanin, s'adressant aux foyers "très modestes" mais également certains Français imposables. Au total, près de quatre millions de foyers sont censés bénéficier de ce chèque énergie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter