Chirac "corrompu", Fillon "pauvre type" : ces petites phrases que Buisson prête à Sarkozy

Chirac "corrompu", Fillon "pauvre type" : ces petites phrases que Buisson prête à Sarkozy

DirectLCI
FREE-FIGHT - Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, sort un livre qui retranscrit des propos prêtés à l'ancien président. Ce dernier aurait taclé Chirac et Fillon, reconnu sa proximité avec le FN et affirmé avoir connaissance des "parties fines" de DSK à Lille.

Voilà qui ressemble à un règlement de comptes en bonne et due forme. Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy pendant la campagne de 2012, sort un livre intitulé La cause du peuple, dont L'Express publie quelques passages ce mardi 27 septembre. Un ouvrage à charge contre l'ancien président.


Entre Chirac le "corrompu", Fillon le "pauvre type", DSK et les "parties fines à Lille", les "valeurs communes" entre Sarkozy et le FN et l'histoire des émeutes anti-CPE de 2005, où le gouvernement a "laissé les bandes de black et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides", Buisson frappe fort. Des révélations qu'il faut toutefois prendre avec une pincette : c'est la parole d'un homme qui a quelques revanches à prendre.

Sarkozy, le FN, les "blacks" et les "beurs"

La cible privilégiée de Patrick Buisson, c'est Nicolas Sarkozy. Aussi il balance : l'ex-président l'aurait mandaté pour appeler Jean-Marie Le Pen entre les deux tours de la présidentielle de 2007. Nicolas Sarkozy aurait estimé que "les valeurs du Front national sont celles de tous les Français ; c'est la manière dont le FN les exprime qui est choquante. Les Français n'aiment pas les plats trop pimentés qui emportent la gueule." Patrick Buisson atteste avoir rencontré celui qui était alors président du FN, au nom des "valeurs communes" que Nicolas Sarkozy dit partager avec le parti d'extrême droite. Patrick Buisson va jusqu'à avancer que l'ancien président aurait demandé à des élus UMP de parrainer Jean-Marie Le Pen pour qu'il obtienne les 500 signatures.

Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris MatchPatrick Buisson

Nicolas Sarkozy prend un deuxième taquet de  Patrick Buisson. Cette fois, nous sommes en 2006. Nicolas Sarkozy est à l'Intérieur. En pleine contestation contre le CPE, des émeutes ont lieu à Paris. Patrick Buisson affirme que le ministre de l'Intérieur ne s'est pas pressé pour intervenir...


"Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match. [...] L'émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos [...] dont l'opinion ne retiendrait qu'une chose : des hordes sauvages étaient entrées dans Paris", écrit Patrick Buisson.

VIDÉO - Eric Ciotti réagit chez Yves Calvi

En vidéo

"Nicolas Sarkozy n'est pas inquiet" par la publication du livre de Patrick Buisson, estime Éric Ciotti

Chirac, un "type corrompu", Fillon, un "pauvre type"

Patrick Buisson fait une fixette sur Nicolas Sarkozy. Et Jacques Chirac en prend aussi pour son grade, de la bouche de son successeur à l'Elysée. Ainsi, Nicolas Sarkozy en parlerait en ces termes : Chirac est "le plus détestable de tous les présidents de la Vème République", "je n’ai jamais vu un type aussi corrompu".


Vient ensuite le tour de François Fillon. Ancien Premier ministre de Sarkozy, qui visiblement ménage son entourage... François Fillon a inauguré une mosquée. Et c'en est trop pour  Nicolas Sarkozy : "Pauvre type, tant qu'il y est, il n'a qu'à venir mercredi au Conseil des ministres en babouches et avec un tapis de prière."

Les "parties fines" de Strauss-Kahn

Dernière "révélation" dans le livre de Patrick Buisson : Nicolas Sarkozy savait tout, alors qu'il était à l'Intérieur, sur les affaires de Dominique Strauss-Kahn à Lille. En 2012, Sarkozy lance : "J'ai de quoi le faire exploser en plein vol", parlant d'"une histoire de parties fines à Lille".


Patrick Buisson tiendrait ces informations de ses enregistrements de réunions de Nicolas Sarkozy avec ses proches. Le principal intéressé a réagi sur Europe 1. Cela ne "l'intéresse nullement". Pour l'instant...

VIDÉO - D'où vient Patrick Buisson ?

En vidéo

D'où vient Patrick Buisson ?

Plus d'articles

Sur le même sujet