Christian Jacob, Guillaume Larrivé et Julien Aubert annoncent avoir leurs parrainages pour la présidence des Républicains

Politique
DROITE - La clôture des candidatures pour la présidence LR, dont le scrutin est prévu en octobre, était fixée à mardi soir, 20 heures. Trois candidats ont annoncé avoir recueilli les parrainages requis : les députés Christian Jacob, Guillaume Larrivé et Julien Aubert.

Un match à trois pour la présidence LR. Après Christian Jacob, lundi, les députés Guillaume Larrivé et Julien Aubert ont annoncé mardi avoir recueilli les parrainages requis pour se porter officiellement candidat à la présidence du parti, dont l'élection est prévue les 12 et 13 octobre prochains - conséquence de la démission de Laurent Wauquiez après la déconfiture du parti aux élections européennes. 


Alors que Christian Jacob annonçait la veille avoir obtenu les parrainages de près de 10.500 militants et de 122 parlementaires, le jeune challenger Julien Aubert, député du Vaucluse de 41 ans, a assuré avoir obtenu 4651 parrainages de militants et le soutien de 15 parlementaires. 

Mardi matin, le député de l'Yonne Guillaume Larrivé annonçait également sur France Info avoir obtenu "plus de 3000 parrainages militants, très au-delà du seuil requis". "Je serai candidat officiellement à 14h30, j'irai les déposer au siège LR", a-t-il indiqué, sans préciser le nombre de soutiens obtenus chez les parlementaires. 


Le seuil requis pour pouvoir se porter candidat à la succession de Laurent Wauquiez était d'au moins 5% des parlementaires et 1% d'adhérents à jour de cotisation, répartis sur le territoire, une dizaine de parlementaires et 1311 parrainages de militants.

Christian Jacob en favori

Fort de ses nombreux soutiens, notamment parlementaires, Christian Jacob, ancien chiraquien et patron des députés LR, fait figure de favori dans cette bataille en interne qui s'annonce, dans un contexte particulièrement difficile pour le parti de droite rendu relativement atone depuis l'élection de 2017 et déserté par certains responsables historiques, comme Valérie Pécresse. Face au député perçu comme fédérateur, Guillaume Larrivé, 42 ans, très impliqué sur les questions de sécurité, entend incarner une forme de renouvellement. Julien Aubert assume quant à lui de représenter une aile droite plus conservatrice au sein du mouvement. 


La Haute autorité doit encore examiner et valider les trois candidatures. La liste officielle des candidats sera rendue publique entre le 14 et le 28 août. La campagne interne pourra ensuite démarrer, avec en ligne de mire le vote des militants les 12 et 13 octobre, ainsi que les 19 et 20 octobre en cas de second tour. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter