Claude Guéant revient sur les raisons qui ont poussé Nicolas Sarkozy à réduire le nombre des policiers

DirectLCI
EFFECTIFS DE POLICE - L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant est revenu sur la baisse des effectifs de police et de gendarmerie sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Claude Guéant : "La droite a été au pouvoir de 2002 à 2012. Je distinguerai deux périodes : la période 2002-2007. Pendant cette période, il  y a eu une augmentation des effectifs de police et de gendarmerie. Je souligne d’ailleurs que cette augmentation n’a jamais été soutenue par le PS. Ni M. Hollande ni M. Valls, ni M. Cazeneuve n’ont voté cette augmentation des effectifs. Il y a ensuite une deuxième période : la période 2007-2012. En 2008, il s’était passé quelque chose d’important que les français ont tendance à oublier : c’est qu’il y a eu une crise mondiale qui a eu des conséquences financières et budgétaires de toute première ampleur."

Nous avons eu des difficultés financières et de ce fait la décision a été prise de réduire les effectifsClaude Guéant

Yves Calvi : "Et  vous nous dites, on a baissé les effectifs sous la pression financière ?"

Claude Guéant : "Oui mais je me permets d’expliquer. Souvenons-nous, il y a eu en 2008 cette crise. En 2009, je me souviens très bien du chiffres : les recettes fiscales ont diminué en France de 55 milliards. Dans le même temps, nous avons mis en place des moyens pour conforter le fonctionnement de l’économie, conforter l’activité économique et pour soutenir les personnes en difficulté. Nous avons eu des difficultés financières et de ce fait la décision a été prise de réduire les effectifs"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter