Comment Valls "l'autoritaire" tente de séduire par la consultation

DirectLCI
A la veille de son grand oral, Manuel Valls a reçu lundi à Matignon des responsables de partis pour s'assurer de leur soutien. Pour le vote de confiance, le Premier ministre devra composer avec l'opposition éventuelle du Front de gauche et l'abstention possible des écologistes, mais cela ne l'empêchera pas d'obtenir la majorité, à moins d'une rébellion des députés PS.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter