Commission européenne : Bertrand veut barrer la route à Moscovici, Guigou en embuscade

Commission européenne : Bertrand veut barrer la route à Moscovici, Guigou en embuscade

OBJECTIF BRUXELLES - Xavier Bertrand appelle les futurs députés européens UMP à s'engager dès à présent contre une éventuelle nomination de Pierre Moscovici au poste de commissaire européen. De quoi donner de l'eau au moulin d'Elisabeth Guigou, qui mène elle aussi campagne pour remplacer Michel Barnier.

"Il a été un des principaux responsables des difficultés économiques de la France et il la représenterait à Bruxelles ?" Le message de Xavier Bertrand est clair : l'UMP doit tout faire pour empêcher Pierre Moscovici de devenir commissaire à Bruxelles à l'issue des élections européennes du 25 mai. Dans une interview au JDD , l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy appelle les futurs eurodéputés de son parti à "s'engager par avance à refuser de ratifier la nomination" de l'ex-hôte de Bercy.

Hollande tranchera

Voilà de quoi donner encore un peu de piquant à la bataille, déjà bien lancée, pour le remplacement de Michel Barnier à Bruxelles . François Hollande n'annoncera le nom du candidat de la France que dans plusieurs semaines. Et si le chef de l'Etat pencherait pour Pierre Moscovici , Elisabeth Guigou n'a pas dit son dernier mot.

La présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée, qui s'intéresse particulièrement au poste de Haut représentant de la politique étrangère de l'UE, avait mis en doute jeudi dernier, dans une interview à Paris-Match, les affirmations selon lesquelles François Hollande aurait déjà arrêté son choix. "J’ai fait part au Président de mon intérêt pour la Commission, le président m’a dit que j’en avais les qualités. Je n’ai pas pris cela pour une décision", avait lancé celle qui aurait le soutien de Laurent Fabius. Et si un troisième nom sortait du chapeau ? Beaucoup moins connue du grand public, l'eurodéputée Pervenche Bérès est également sur les rangs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.