Elle remplace Marielle de Sarnez aux Affaires européennes : qui est Nathalie Loiseau ?

PROMOTION – Nommée ministre des Affaires européennes auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, Nathalie Loiseau, peu connue du grand public, est une fine connaisseuse des arcanes diplomatiques. Directrice de l’ENA jusque-là, elle a déjà occupé plusieurs postes de taille au sein de la diplomatie française.

Sa connaissance des arcanes diplomatiques devrait être appréciée. Nathalie Loiseau a été nommée ministre chargée des Affaires européennes auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a annoncé ce mercredi Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée. Cette diplomate de carrière âgée de 53 ans, notoirement proche des juppéistes, remplace à ce poste la vice-présidente du MoDem Marielle de Sarnez.


Formée à Sciences Po Paris, où elle est entrée à 16 ans, puis à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), où elle a étudié le chinois - langue qu’elle parle couramment -, cette Neuilléenne de naissance s’est vite dirigée vers le monde de la géopolitique internationale. 

Une carrière consacrée aux Affaires étrangères

Directrice de l’ENA depuis 2012 (la deuxième femme à ce poste), elle avait rapidement manifesté sa volonté de  diversifier le recrutement de l'ENA. "Ce manque de diversité est un problème que rencontrent toutes les grandes écoles. On a aujourd'hui un système éducatif  qui est plus en forme d'entonnoir que d'ascenseur", avait-elle expliqué à l'AFP en 2015. 


Mère de quatre enfants, Nathalie Loiseau est chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'Ordre national du mérite. Des distinctions conséquences directes de son long et riche parcours professionnel. Avant de prendre les rênes de la prestigieuse école strasbourgeoise des hauts fonctionnaires, elle avait fait toute sa carrière aux Affaires étrangères, d'abord à la direction de l'information et de la presse  (1986-1988). Elle a notamment été conseillère du ministre Alain Juppé (1993-1995) et secrétaire d'ambassade en Indonésie, au Sénégal et au Maroc, puis porte-parole de l'ambassade de France aux Etats-Unis (2002-2007), notamment lors du refus de Jacques Chirac opposé à George Bush sur l’intervention militaire en Irak. 


Elle a ensuite occupé le poste de directeur des ressources humaines à la direction générale de l'administration et de la modernisation au ministère des Affaires étrangères et européennes. Une preuve supplémentaire de sa fine connaissance des arcanes diplomatiques

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter