Condamnés pour fraude fiscale, les époux Balkany sont démis de leur mandat à la mairie de Levallois

Le règne des Balkany s'achève après plus de 35 ans à la tête de Levallois.
Politique

SANCTION IRRÉVOCABLE – La condamnation en appel du couple Balkany à 3 ans de prison ferme et 10 ans d'inéligibilité s'est traduite ce vendredi par la démission de leur mandat à la mairie de Levallois-Perret.

La préfecture des Hauts-de-Seine a annoncé ce vendredi que le maire de Levallois, Patrick Balkany, est démis de ses fonctions. Il en va de même pour son épouse, qui occupait le poste de première adjointe. 

Ce décision fait suite à la condamnation en appel du couple mercredi, qui a écopé d'une peine de trois ans de prison ferme et de dix ans d'inéligibilité pour fraude fiscale. À quelques jours du premier tour des élections municipales, l'intérim à la tête de la municipalité sera assuré par le deuxième adjoint au maire, Jean-Yves Cavallini. La décision de la préfecture intervient après que les époux Balkany aient indiqué ne pas souhaiter se pourvoir en Cassation. Une annonce qui a rendu leur condamnation définitive. 

Lire aussi

Mis en cause par la justice pour n'avoir pas payé d'impôts sur la fortune durant plusieurs années et pour des déclarations d'impôts sur le revenu sous-évaluées, les époux Balkany voient aujourd'hui s'achever leur règne à Levallois-Perret. Patrick Balkany, élu pour la première fois en 1983, avait à l'époque ravi la municipalité aux communistes, avant d'être réélu à 4 reprises depuis. Le désormais ex-maire de la ville était indissociable de sa compagne Isabelle, qui l'accompagnait depuis de longues années dans sa vie politique. 

En vidéo

Levallois : clap de fin pour les Balkany

Sur sa page Facebook, Isabelle Balkany a réagi ce vendredi, remerciant non sans ironie les magistrats pour leur sanction "aussi inutile […] que volontairement humiliante pour des faits n'ayant strictement rien à voir avec la gestion, pendant 37 ans, de la Ville". Elle a notamment rappelé que le couple n'était, quoi qu'il en soit, pas candidat aux municipales prévues la semaine prochaine. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent