Conférence de Hollande : le service civique "universel", ça change quoi ?

Conférence de Hollande : le service civique "universel", ça change quoi ?

CITOYENNETE – Alors que certains le pressaient d'instaurer un service civique obligatoire s'adressant à tous les jeunes Français de 16 à 25 ans, François Hollande a tranché ce jeudi : le service civique reste volontaire. Mais il devient "universel". Metronews vous explique ce que cela signifie.

Les nostalgiques du service militaire n'auront pas leur service civique obligatoire. En tout cas, pas maintenant. "Si on devait aller vers un service civique obligatoire, le peuple devrait être consulté", a considéré François Hollande jeudi matin, lors de sa conférence de presse , répétant ce qu'il avait déjà dit lors son émission du 6 novembre sur TF1 .

Créé en 2010, le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans de s'engager pour six à douze mois dans des missions d'intérêt général auprès d'associations, de collectivités et établissements publics (écoles, hôpitaux...). Il donne droit à une indemnité mensuelle de 573 euros. Suite aux attentats qui on frappé la France début janvier, l'idée de le rendre obligatoire avait été relancée, dans le cadre du débat sur la citoyenneté. Plusieurs voix, à l'UMP notamment, plaidant pour que les 750.000 jeunes Français âgés de 16 à 25 ans y soient soumis.

Quel budget ?

François Hollande a donc tranché : le service civique reste basé sur le volontariat. Pour l'heure, il évolue simplement en "service public universel". Manière d'appuyer par les mots l'objectif assigné dès le 20 janvier par le chef de l'Etat : que "tous les volontaires", soit "entre 150.000 et 170.000 par an", puissent être accueillis d'ici à 2017. Au rythme annuel, un quart seulement des demandes (soit environ 35.000) sont en effet satisfaites chaque année.

Cette nouvelle mouture entrera en vigueur le 1er juin. "Ce qui va supposer de mettre toutes les collectivités, toutes les associations, tous les ministères en capacité de proposer 150.000 ou 160.000 missions dans un délai particulièrement court, enfin qui peut s'étaler sur plusieurs mois", a précisé François Hollande. Sans s'attarder en revanche sur le financement d'un tel dispositif. Le budget de 170 millions d'euros voté pour 2015 (dont 150 millions proviennent de l'État) est en effet calibré pour accueillir 45.000 jeunes. "Il nous en faudrait 600" pour accueillir tous les volontaires, avait déjà averti le président de l'Agence du service civique , François Chérèque.

EN SAVOIR +
>> A quoi pourrait ressembler le service civique obligatoire ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

EN DIRECT - Escalade au Proche-Orient : Israël dit avoir frappé 130 cibles militaires et tué 15 militants à Gaza

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.