Conférence de presse : 6 Français sur 10 n'ont pas été convaincus par Emmanuel Macron

Politique

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

SONDAGE EXCLUSIF - Selon notre enquête Harris Interactive / Agence Epoka pour LCI, 37% des Français ont été convaincus par les mesures annoncées ce jeudi par Emmanuel Macron contre 63% qui ne l'ont pas été. Et ils sont 80% à penser que le mouvement des Gilets jaunes va se poursuivre dans les semaines qui viennent.

Il était attendu au tournant... et il a globalement déçu. Ce jeudi soir, une enquête exclusive Harris Interactive / Agence Epoka pour LCI révèle qu'une majorité des personnes interrogées (63%) n'a pas été convaincue par les annonces d'Emmanuel Macron formulées quelques heures plus tôt. En fin de journée, le chef de l'Etat a donné une grande conférence de presse, où plus de deux heure durant, il a égrené des mesures, plus ou moins concrètes, censées conclure le Grand débat national lancé le 15 janvier dernier. Plus fondamentalement, par des mesures institutionnelles, économiques et sociales, le chef de l'Etat espérait éteindre la fronde des Gilets jaunes et sa longue litanie de samedis de manifestations.

Lire aussi

Globalement, l'exercice n'a donc pas fonctionné, avec seulement 7% des personnes interrogées estimant avoir trouvé le locataire de l'Elysée "très convaincant" et 30% "plutôt convaincant". Sur le sentiment inspiré par les mesures proposées, 35% des personnes interrogées estiment qu'elles répondent à leurs attente (65% ne le pensent pas). Alors que le chef de l'Etat avait proclamé le 10 décembre dernier qu'à la sortie du Grand débat national, "plus rien ne serait comme avant", seuls 39% des Français estiment que les mesures proposées ce jeudi sont la marque d'une modification importante de la politique menée depuis mai 2017. Plus cruel pour le pouvoir en place, 80% des sondés estiment que le mouvement des Gilets jaunes va se poursuivre.

Certaines mesures appréciées

Toutefois, dans le détail, plusieurs mesures, surtout fiscales et sociales, évoquées par Emmanuel Macron reçoivent l'adhésion de la majorité : réindexation des retraites de moins de 2000 euros sur l'inflation (84%), baisse de l'impôt sur le revenu (83%) ou encore pérennisation de la prime exceptionnelle de 1000 euros (77%). A l'inverse, les décisions touchant au "travailler plus" restent minoritaires dans l'opinion : 58% des Français s'opposent à l'allongement de la durée de cotisation pour partir à la retraite et 65% se déclarent opposées à l'augmentation du temps de travail. Reste une mesure emblématique de la contestation des Gilets jaunes qui ne passe toujours pas : même si Emmanuel Macron a promis de "faire le bilan" en 2020, le non rétablissement de l'ISF hérisse 59% des personnes interrogées.

Enquête Harris Interactive / Agence Epoka pour LCI, RTL et Le Figaro réalisée en ligne le 25 avril 2019 suite aux annonces d’Emmanuel Macron dans le cadre de sa conférence de presse. Échantillon de 807 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter