"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

SOUS SURVEILLANCE - Comment a évolué le taux d'incidence dans les vingt départements qui avaient été placés sous haute surveillance la semaine dernière ? Quels sont ceux qui s'en sortent le mieux et les nouveaux départements qui risquent de basculer ?

Votre département va-t-il être placé en vigilance renforcée ? 20 départements sont sous ce statut depuis sept jours en France  en raison de leur taux d'incidence élevé. À 18h ce jeudi soir, Jean Castex dévoilera une nouvelle carte. Selon une source gouvernementale contactée par LCI, près d'une dizaine de départements devraient entrer en vigilance et certains, deux ou trois environ, en sortiraient. Voici, secteur par secteur, la situation près de chez vous. 

Toute l'info sur

La France face à une 3ème vague d'ampleur

Les départements qui inquiètent

Certains départements ont vu leur taux d'incidence monter en flèche cette semaine, comme le Pas-de-Calais et la Seine-Saint-Denis, qui dépassent les 400 cas pour 100 000 habitants sur sept jours, bien au-dessus du seuil d'alerte maximale fixé à 250 par les autorités sanitaires.  

Si l'hypothèse d'un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais a été largement évoquée et devrait être annoncée ce soir, un confinement le week-end en Ile-de-France ne semble pas à l'ordre du jour. 

Lire aussi

L'Essonne, l'Eure-et-Loir, l'Oise, la Seine-et-Marne, la Somme, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise font aussi partie des départements surveillés par le gouvernement dont le taux d'incidence a augmenté cette semaine.  

Les départements qui s'en sortent le mieux

Parmi les bons élèves de la semaine,  la Moselle, la Drôme, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes ont vu leurs nombres de cas pour 100.000 habitants sur sept jours diminuer. Malgré cette baisse, la Moselle, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes, avec un taux d'incidence respectif de 288, 321 et 563 restent bien au-dessus du seuil d'alerte maximale fixé par les autorités sanitaires.

Les nouveaux départements qui pourraient basculer

Plusieurs nouveaux départements pourraient être placés sous surveillance à partir de ce jeudi soir : l'Aisne, les Hautes-Alpes, les Alpes-de-Haute-Provence et l'Aube qui ont dépassé le taux d'incidence critique de 250. À l'inverse, la Drôme qui a vu son taux d'incidence chuter, au 27 février, à 225, devrait-elle être retirée de la liste. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Lire et commenter