Luc Ferry : "Je n'aurais pas fermé les écoles primaires"

Luc Ferry : "Je n'aurais pas fermé les écoles primaires"

INTERVIEW - Invité de LCI ce jeudi, l'ancien ministre de l'Éducation, Luc Ferry, a estimé que la fermeture des écoles primaires n'était pas nécessaire et va entraîner des difficultés pour les parents.

Ce jeudi, le philosophe et ancien ministre de l’Éducation Luc Ferry était l’invité politique de Jean-Michel Aphatie sur LCI. Interrogé sur la fermeture des écoles, actée mercredi soir lors de l’allocution d'Emmanuel Macron, et ce pour une durée de trois semaines avec une semaine de cours à distance pour les élèves et deux semaines de vacances communes aux zones A, B et C, Luc Ferry a indiqué qu’il aurait certainement procédé autrement.

"Les situations sont tellement difficiles aujourd'hui qu'il n'y a pas de bonnes solutions : il n'y a que des mauvaises solutions. Personnellement, je n'aurais pas fermé les écoles primaires. J'aurais fermé les collèges et lycées mais pas les écoles primaires. Pour deux raisons, tout d’abord, beaucoup de pédiatres disent que ce n’est pas là que le virus circule le plus. Deuxièmement, ils ne peuvent pas se garder tout seuls", a-t-il expliqué le philosophe.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

"Très invalidant pour pas grand-chose"

"Fermer les écoles primaires, cela empêche les parents d’aller travailler, c'est très invalidant pour pas grand-chose. Je ne crois pas qu'une semaine pénalise vraiment la pédagogie, l'enseignement, et que ce ne soit pas rattrapable. On peut très bien rattraper en mettant une semaine de plus en septembre. Je ne crois pas à la catastrophe que cela va entraîner", a-t-il néanmoins nuancé.

L’ancien ministre a également indiqué qu’un confinement strict en février aurait été plus judicieux : "Depuis le mois de février, j'étais favorable à un confinement dur, à l'image des Israéliens. On savait que le variant anglais allait l'emporter sur la souche originelle, la situation actuelle était absolument programmée. On a raté le moment où on pouvait confiner durement."

Découvrez la version podcast de l'Interview Politique

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex envisage "des mesures supplémentaires" face à la situation au Brésil

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter