Congrès des Républicains : Juppé et Fillon hués, "n'exagérons pas", estime Raffarin

DirectLCI
Alain Juppé et François Fillon ont été victimes de sifflets et des huées qui ont accompagné leur arrivée à la tribune du congrès fondateur du parti des Républicains, successeur de l'UMP. Un signe qui prouve que le parti est toujours aussi divisé ? "Si dans un congrès il n'y a pas de tensions, il faut se méfier de la diversité", temporise Jean-Pierre Raffarin, invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter