Sous l'ère Macron, les conseillers ministériels ont été augmentés de 20%

Politique

MERCI PATRON - Selon un document publié par Bercy recensant le nombre de conseillers ministériels ainsi que leur rémunération, ces derniers ont été augmentés de 20% par rapport au précédent quinquennat. Certains gagnent plus que leur ministre.

Selon un document publié par Bercy, annexé au projet de budget pour 2018 et intitulé "Personnels affectés dans les cabinets ministériels", les conseillers des ministres ont été augmentés de 20% sous l'ère Macron par rapport à ceux du précédent quinquennat. 

Toujours selon ce texte, qui détaille la situation ministère par ministère au 1er août 2017, la rémunération moyenne brute (primes comprises) des 232 membres des cabinets ministériels s’élève à 9.186 euros mensuels (contre 7.624 euros lors du précédent quinquennat). Une hausse de 20,5% par rapport au gouvernement Valls, a calculé l’ancien parlementaire socialiste René Dosière, spécialiste du contrôle de l’argent public, qui trouve cela "choquant".

80 membres de cabinet mieux payés que leur ministres

"Dans douze ministères, la rémunération est supérieure à cette moyenne : au total, plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre", a aussi relevé René Dosière, interrogé par l'AFP. Ainsi, les conseillers du ministère des Solidarités et de la Santé touchent 11.665 euros par mois, ceux qui travaillent au secrétariat d’Etat auprès du ministère des Armées gagnent 11.300 euros, et les conseillers de Matignon 10.584 euros.

Lire aussi

Si les conseillers sont mieux payés, ils sont aussi moins nombreux. Il s'agit d'une conséquence du décret publié le 18 mai dernier qui avait, selon la volonté d’Emmanuel Macron, limité à 10 le nombre de collaborateurs du cabinet d’un ministre. Le rapport montre en effet que, au total, les effectifs s’élèvent à "300 agents, soit une baisse de 47% par rapport aux effectifs recensés au 1er août 2016 (563 agents)". Dans le même temps, des économies ont donc été réalisées, mais dans une moindre proportion, puisque le budget alloué aux cabinets ministériels est passé de 152 à 117 millions d’euros. Le gouvernement a donc fait le choix d’avoir moins de conseillers ministériels, mais mieux payés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter