Pour les 60 ans de la Ve République, Macron devrait annoncer le retour de la réforme constitutionnelle

Pour les 60 ans de la Ve République, Macron devrait annoncer le retour de la réforme constitutionnelle

POLITIQUE - En pleine crise gouvernementale, Emmanuel Macron célèbre ce jeudi l'anniversaire de la Ve République. Une occasion rêvée pour rendre hommage à un de ses fondateurs, Charles de Gaulle.

Écartée de l'agenda législatif après la révélation de l'affaire Benalla, la réforme constitutionnelle devrait faire son grand retour dans l'hémicycle en janvier. Cette annonce devrait intervenir ce jeudi à l'occasion des 60 ans de la Constitution de la Ve République. 

Après un hommage rendu à Charles De Gaulle dans sa ville de Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne), le président se rendra au Conseil constitutionnel en début d'après-midi, annonce l'Elysée dans un communiqué. Là, face aux anciens présidents et à quelques 200 invités, le chef de l'Etat rendra un hommage appuyé à la Constitution avant d'annoncer le retour de sa grande réforme

"Une crise de légitimité et d'efficacité"

Emmanuel Macron devrait dresser le constat que la France de 2018 "est semblable à celle de 1958 en ce qu’elle souffre d'abord d’une crise de légitimité et d'efficacité, c’est-à-dire de la capacité d'institutions à agir pour répondre aux problèmes de la Nation", peut-on lire dans le communiqué. 

Selon lui, les institutions de la Ve République ne sont plus armées face aux problèmes rencontrés. Aussi, continue la présidence, il est nécessaire de mener à bien le projet de réforme des institutions dont "la seule boussole" doit être "la capacité à répondre aux enjeux (...) et non les intérêts des institutions en place". 

Lire aussi

Et pour relancer cette grande réforme constitutionnelle, le chef de l'Etat a prévu de faire preuve d'une grande pédagogie.  A terme, Emmanuel Macron espère réduire le nombre de parlementaires et limiter leurs mandats dans le temps. Dans un autre volet, il souhaite supprimer la Cour de justice de la République et réformer le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25.207 nouveaux cas en 24 heures, 1000 de plus en une semaine

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter